exhibition09



LEGACY | Brussel | chez DuboisFriedland
May 25th – Jully 14th 2012

« Les danseurs d’Hervé Ic évoluent donc dans un espace à double contrainte : le cadre de la toile, d’abord, le réseau de lignes horizontales ensuite. Et bien qu’elles soient a priori moins complexes visuellement que des œuvres antérieures, ces toiles sont emblématiques de la complexité avec laquelle l’artiste aborde la figure humaine, par un jeu de transparences et une palette destinée à égarer le regard. Dans des œuvres telles que Dormeur, Dormeuse, ou encore Lamentation sur l’amour, l’œil cherche le détail sur lequel se poser, qui lui permettra de décrypter l’ensemble de la composition. Avec la série Legacy, tout semble nous être donné dès le premier abord – mais le message est, nous l’avons vu, dissimulé (littéralement) entre les lignes. Disons-le tout net : ce qui, dans la peinture d’Hervé Ic, semble relever de l’immédiateté, ne peut qu’être suspect. »

extrait de Herve Ic : Legacy par Pierre-Yves Desaive : EN | FR

La Libre Belgique – libre arts, 8 mai 2012. par Claude Lorent [PDF]
Le VIFweekend, 7 mai 2012. par Michel Verlinden