Rodox




Ballade avec l’Amour et la Mort. huile sur toile, 200x300cm, 2014 (par les détails)

extrait de « Hervé Ic et le temps de la peinture », par Anne Malherbe, 2019
Le fond arbore également les motifs propres aux tapisseries typiques des années 1970, à l’esthétique psychédélique, alors synonymes de modernité. Ces motifs, c’est la concession faite par l’artiste à l’abstraction, autrement dit aux anciennes avant-gardes picturales, lorsque la peinture, autotélique, rabattait l’espace sur la surface de la toile et s’observait dans son propre processus de réalisation. Commencer par ce fond, c’est reconnaître ce qu’on doit à l’histoire de la peinture puis montrer qu’on peut passer à autre chose. (…) Du motif hypnotique de la tapisserie à la scène cachée, tout est fait pour que le regard ignore le repos. Il ira ainsi scruter tous ces objets qui forment ensemble une nature morte, au premier plan : on y retrouve les objets traditionnels du genre — fleurs, couteau, coquillage — parfois modernisés et adaptés à la scène — téléphone, cendrier. La présence d’un os de mâchoire renvoie à la vanité, surtout lorsque le tableau concerné (Encore des Baisers, 2017) se révèle plus explicitement érotique que d’autres.

rodox
petite lamentation. 2019, huile sur toile, 33x55cm

hervé ic hervé ic hervé ic hervé ic hervé ic hervé ic hervé ic hervé ic hervé ic hervé ic hervé ic hervé ic hervé ic hervé ic hervé ic hervé ic hervé ic hervé ic Jésus
huiles sur toile 2006 – 2020. 33x41cm


Conversation sur l’amour. huile sur toile, 170x210cm 2009