paysage-meta

LE CRÉPUSCULE DES MOISSONNEURS

le Crépuscule des Moissonneurs 3, 4, 5. 2020, huile et pigment sur toile, 162x130cm



le Crépuscule des Moissonneurs 6. 2020, huile et pigment sur toile, 162x130cm et détails.

« Considérer », cela signifie étymologiquement examiner attentivement tant par les yeux que par la pensée. Le poète Francis Ponge nous avait dit que ce même verbe signifiait regarder les étoiles. Mais c’est même pas vrai, puisque si le verbe provient du latin considerare, que l’on serait tenté de rapprocher du participe passé « sidéré », ce même participe provient du latin siderari : subir l’influence funeste des astres, dérivé de sidus, sideris, étoile. Chez Clément Marot, « déjà sidéré » veut dire céleste. Bien sûr, quand quelqu’un dit « je suis sidéré », cela ne veut plus dire que l’on serait dans un état céleste, bien au contraire.(…)
extrait de «… Sur la fiction ic.onique », par L. Mychkine, lire ici


le Crépuscule des Moissonneurs 1. 2011, h/t, 190x140cm et 81x100cm, coll part, Fr
le Crépuscule des Moissonneurs 2. 2011, h/t, 81x100cm

CONTRE – JOUR

Voilier. 2011, h/t, 81x100cm


Marais. 2011, h/t, 81x100cm


Le Haut. 2011, h/t, 88x140cm


Le Bas. 2011, h/t, 88x140cm

hervé ic herve ic
contre-jour 1 et 2. 2011, h/t, 27x35cm

GENÈSE
hervé ic orage hervé ic hervé ic
Genèse 1, 2, 3, 4, 2011, h/t, 27x35cm

FEUILLES

Feuilles. 2016, h/t, 33x55cm

feuilles"
Feuilles. 2010, h/t, 33x46cm / Feuilles. 2013, h/t, 19x24cm

SUNSET
hervé ic
Sunset, after Vernet. 2010, h/t, 50x60cm